what is atenolol It’s not just about showing off. For the woman, Judith Saunders, who fought for her wedding ring back, she’s not fighting for a £550 ring but for an object with real personal meaning. Even for those who are bitterly divorced, a wedding ring is a sign of the hope before the reality; a time when couples are willing to pour their money into an item of jewellery for the sake of announcing their love to the world. " />
Français | English
Texte size: A A A XML

32 degrés à l'ombre

11 July 2011

Chicago, ville tropicale

Les autorités de Chicago, aux Etats-Unis, prennent les prédictions des scientifiques au sérieux et se préparent à connâitre, d'ici la fin du siècle, un climat sub-tropicale, chaude et humide. Marc Vielle, collaborateur au Laboratoire de recherches en économie et management de l'environnement à l'EPFL est interrogé à ce sujet dans le journal du matin de la "Radio suisse romande".


Inspirés de la nature

Dans un article consacré aux nombreux robots conçus en s'inspirant du monde animal, "The Economist" cite les recherches de Jean-Christophe Zufferey, premier assistant au Laboratoire de systèmes intelligents.


Hélico perso

Se déplacer dans de petits hélicoptères individuels est peut-être une solution d'avenir. Un programme de recherche européen en étudie en tout cas la faisabilité. Le "New Scientist" vient de sortir un article à ce sujet.


Toujours dans les étoiles

Claude Nicollier, professeur à l'EPFL, est interviewé sur sa carrière et ses expériences en tant qu'astronaute dans le "Bund" et le "Tages-Anzeiger".

 


Une touche de jazz sur le campus

Selon "24 Heures", un Montreux Jazz Café ouvrirait ses portes en 2012 à l'EPFL. 


Un regard neuf et original

Des étudiants en architecture ont posé un regard affuté sur la Chaux-de-Fonds et ont fait des propositions originales, qui ont fortement interpellé les politiques de la région, raconte "L'Express".


Opérateurs mis en cause

Les opérateurs sont de plus en plus souvent critiqués. La qualité et la fiablilité des réseaux de téléphonie mobile, ainsi que l'accès à internet depuis les smartphones, sont très inégales, relève "Le Temps". Le quotidien a interviewé Jean-Pierre Hubaux, professeur au Laboratoire pour les communications informatiques et leurs applications de l'EPFL. 


journaliste: Sarah Perrin