xujuhxtpixyl, [url=http://phcqxbuqaqiy.com/]phcqxbuqaqiy[/url], [link=http://jkeaoqgyxkkx.com/]jkeaoqgyxkkx[/link], http://ynlyqukwwwpm.com/" />
Français | English
Texte size: A A A PDF XML
Catégories
Liens

Grand record pour un miniballon

30.01.2006

Le 13 janvier, le Loclois Pierrick Duvoisin battait le record mondial de durée en vol avec un petit ballon à air chaud. Ce passionné d'aérostation est aussi, depuis récemment, assistant technique au Centre de micro- nanotechnologie.

Il aurait pu s'installer tranquillement dans son bureau chauffé de l'EPFL, ce vendredi matin 13 janvier, mais Pierrick Duvoisin a préféré s'harnacher à son ballon à air chaud et affronter durant plus de sept heures le froid légendaire de la Brévine. Résultat: cet assistant technique au Centre de micro- nanotechnologie est entré dans l'histoire de l'aéronautique en battant un record du monde de durée en vol avec une enveloppe de moins de 400 mètres cubes. La précédente performance était détenue par un Australien, Steven Wayne Griffin (4h39).

"C'est l'aboutissement d'un millier d'heures de travail effectuées par une équipe de bénévoles passionnés et d'un matériel ultraperformant que nous avons entièrement conçu et fabriqué", explique Pierrick Duvoisin. L'enveloppe à elle seule a nécessité neuf jours de labeur. En outre, hormis le soutien de quelques sponsors, l'aérostier a réussi une autre performance, celle de boucler son projet avec un budget de moins de 6000 francs.

Tout jeune déjà...

Que l'on ne s'y trompe pas, à 29 ans, ce Loclois n'est pas un nouveau venu dans le milieu de l'aérostation. Il était encore adolescent qu'il s'initiait déjà à l'aéromodélisme. Puis, à 17 ans, il a obtenu sa licence de pilote de ballon à air chaud. Il a également participé à plusieurs compétitions et établi une des meilleures performances européennes de distance.

Fort de son expérience, Pierrick Duvoisin a ainsi pu jouer avec les microcourants de la vallée de la Brévine ce vendredi-là pour ne pas sortir de la nappe d'air glacial. Bénéficiant de conditions météorologiques presque idéales, il a concentré son vol sur un rayon d'environ quatre kilomètres.

Cette aventure terminée, l'aérostier va cependant poursuivre ses travau "Maintenant, nous allons chercher à optimiser encore davantage les performances du ballon, notamment en réduisant son poids et sa perte thermique." De nouveaux records ne sont donc pas exclus...
 
Informations techniques
  • Volume du ballon: 389,5 m3
  • Matière de l'enveloppe: mylar
  • Consommation: 15 litres/h
  • Brûleurs: double
  • Réservoirs: propane et éthane liquides
  • Poids total: 163 kg
  • Température locale: entre -25 et -21 degrés
  • Durée du vol: 7h09

auteur: Florence Luy, Presse & information