xujuhxtpixyl, [url=http://phcqxbuqaqiy.com/]phcqxbuqaqiy[/url], [link=http://jkeaoqgyxkkx.com/]jkeaoqgyxkkx[/link], http://ynlyqukwwwpm.com/" />
Français | English
Texte size: A A A PDF XML
Catégories

Le Fonds national à cœur ouvert

29.11.2005

Journée de la recherche EPFL 2005

Largement bénéficiaire du Fonds national suisse de la recherche scientifique, l'EPFL a convié cette institution, vendredi 11 novembre, à célébrer la Journée de la recherche. A tout seigneur, tout honneur.

En 2004, le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) a octroyé plus de 42 millions de francs de nouveaux subsides à l'EPFL. Actuellement, il finance, entre autres, 75 postes pour des universitaires, 450 postes pour des candidats au doctorat ou encore 12 professeurs boursiers. C'est dire si notre Ecole est une excellente "cliente" pour la plus grande institution d'encouragement en Suisse. Quoi de plus normal, donc, que de la convier à Ecublens à l'occasion de la Journée de la recherche, le 11 novembre.

Fondation de droit privé créée en 1952, le FNS finance des projets de recherche, encourage directement des personnes (bourses), propose des subsides de publication, développe les carrières féminines ou encore favorise les collaborations internationales. Cette année, il dispose d'un budget de 429 millions de francs. Ce qui lui permet d'apporter son soutien à quelque 7000 personnes en Suisse. Mais, comme l'a rappelé un responsable durant la Journée de la recherche, les montants octroyés aux requérants ont peu changé au fil des ans, pour cause de limitation de budget. En revanche, les demandes, elles, ont explosé. Résultat: le Fonds ne couvre aujourd'hui que 40% des demandes, contre 50%, il y a quelques années.
 
Un partenariat de longue date

Pour Giorgio Margaritondo, vice-président pour les affaires académiques, l'EPFL et le FNS vivent une belle relation de partenaires. On n'oublie pas que le campus abrite aujourd'hui trois des 20 pôles nationaux de recherche: photonique quantique, système mobiles d'information et de communication, oncologie moléculaire (en collaboration avec l'ISREC). "Les scientifiques apprécient l'institution pour sa transparence et son ouverture dans les processus d'évaluation des requêtes. Ils aiment ses processus non bureaucratiques. Enfin, ils constatent que le FNS est attentif aux évolutions qui interviennent dans les différents domaines scientifiques." La journée a donc permis aux chercheurs, aux doctorants et candidats au doctorat de faire plus ample connaissance avec le personnel du Fonds.

Comment le Fonds décide-t-il d'apporter ou non son soutien à un projet? Son encouragement se décline selon deux axes: la recherche libre et la recherche orientée. Pour évaluer les milliers de requêtes qui lui parviennent, le FNS est structuré en quatre divisions: mathématiques, sciences naturelles et de l'ingénieur, biologie et médecine, sciences humaines et sociales, recherche orientée.

Le processus d'évaluation prend en moyenne six mois. Les experts tiennent compte de critères tels que l'importance scientifique et l'actualité du projet, son originalité, le choix des méthodes utilisées, les performances scientifiques et les accomplissements du requérant et finalement, la faisabilité du projet. Il n'est pas inutile que les demandeurs en soient informés. A l'instar des 1427 doctorants qui sont cette année à l'EPFL.

auteur: Florence Luy, Presse & Information