xujuhxtpixyl, [url=http://phcqxbuqaqiy.com/]phcqxbuqaqiy[/url], [link=http://jkeaoqgyxkkx.com/]jkeaoqgyxkkx[/link], http://ynlyqukwwwpm.com/" />
Français | English
Texte size: A A A PDF XML
Catégories

EMPA-EPFL: L'avenir des matériaux en Suisse

08.03.2005

Les scénarios sur le devenir de la recherche en matériaux dans le domaine des EPF fait l'objet de spéculations dans les médias. La direction de l'EPFL apporte quelques précisions.

L'automne dernier, le président du Conseil des EPF Alexandre Zehnder, dévoilait la nouvelle stratégie du domaine. Parmi les principaux axes de développement figure une évolution du domaine par centres de compétences. Si Alexandre Zehnder a évoqué plusieurs centres, celui consacré aux matériaux fait l'objet de nombreuses spéculations dans les médias depuis la mi-février.

Il concerne avant tout les relations entre les deux institutions leaders en Suisse dans ce domaine: l'EMPA (Eidgenössische Materialprüfungs- und Forschungsanstalt), historiquement réputée comme laboratoire d'essais, qui se profile désormais sur ses capacités académiques, et l'EPFL qui rassemble une section en science et ingénierie des matériaux et un institut parmi les plus productifs en termes de recherche.

Les pistes suivies par le Conseil des EPF

Des discussions sont donc en cours pour créer une réelle force nationale dans ce domaine. Plusieurs raisons stimulent ces réflexions: impliquer davantage les unités isolées comme l'EMPA dans les missions de formation, permettre à leurs chercheurs de bénéficier des compétences complémentaires situées dans les Ecoles, optimiser les investissements dans les plates-formes technologiques lourdes, renforcer le transfert de technologie et la valorisation. Pour l'instant, des scénarios sont à l'étude avec les personnes et les unités directement concernées.

L'EPFL ne souhaite pas communiquer sur des travaux en cours, mais sur leurs conclusions, fortes d'un projet concret, offrant d'importantes plus-values à l'échelon national. Néanmoins, il convient d'apporter déjà quelques précisions aux rumeurs qui circulent dans les médias.

En premier lieu, le Conseil des EPF a clairement précisé que les discussions autour du transfert d'unités vers Lausanne ne concerne en aucune manière l'EMPA de St-Gall. Il évalue aussi de manière détaillée l'aspect immobilier pour assurer au projet une optimisation des ressources investies dans le béton. Ce grand projet, qui touchera aussi aux nanotechnologies, offre d'importantes perspectives pour l'EPFL, sa communauté de chercheurs et ses partenaires. Le Flash vous informera sur son avancement dès que les évaluations et les négociations en cours aboutiront à une proposition concrète.

auteur: Nicolas Henchoz, Adjoint du président pour la communication