xujuhxtpixyl, [url=http://phcqxbuqaqiy.com/]phcqxbuqaqiy[/url], [link=http://jkeaoqgyxkkx.com/]jkeaoqgyxkkx[/link], http://ynlyqukwwwpm.com/" />
Français | English
Texte size: A A A PDF XML
Catégories
Liens

Cinéma japonais: projections à l'EPFL

08.03.2005

Encouragés par le franc succès du cycle de films japonais de novembre dernier, nous vous proposons une deuxième série de films, en collaboration avec le Consulat du Japon et l'Université de Genève.

Cette fois-ci, tous les films sont des productions récentes (2000-2003) sur des thèmes très variés: Un destin de Samouraï à la fin du féodalisme, pas comme guerrier, mais en tant que salarié et père au foyer; une fausse accusation révélée par un réalisateur engagé; un concours de robot pour étudiants au pays des robots; une histoire psychologique d'une fille de 17 ans. L'art cinématographique nous transporte dans l'espace et dans le temps avec intensité. Venez découvrir quels aspects de la culture japonaise vous touchent dans ces films! Nous tenons enfin à remercier l'EPFL, et en particulier le Collège des Humanités, qui nous accueille généreusement.

Projections à l'EPFL, auditoire CE1 à 20 heures. Entrée libre. Films sous-titrés en français - http://www.cerclesuissejapon.net/ 

Vendredi 11 mars

Le fils de l'ombre
2002, 1h09
Réalisation: Yoji Yamada
Interprètes: Hiroyuki Sanada, Rie Miyazawa, Min Tanaka, Keiko Kishi, Miki Ito, Erina Hashiguchi, Reiko Kusamura, Tetsuro Tanba, Nenji Kobayashi, Ren Oosugi 

Au milieu du 19ème siècle, Seibei (Hiroyuki Sanada), un samouraï pauvre, gagne sa vie en travaillant au bureau de son clan. Comme chaque jour il rentre chez lui au coucher du soleil au lieu d'aller boire avec ses collègues, on le surnomme "le crépusculaire". Depuis la mort de sa femme, Seibei prend soin seul de ses deux filles (Miki Ito et Erina Hashiguchi) et de sa vieille mère (Reiko Kusamura). Un jour, Tomoe (Rie Miyazawa), la soeur d'un autre samouraï et amie d'enfance de Seibei, réapparaît après avoir quitté son mari violent. Le bonheur semble alors à leur portée...

Ce premier film historique de Yoji Yamada, le réalisateur de la série des "Tora-san" ("C'est dur d'être un homme"), a remporté un énorme succès au Japon et fut couvert de prix. Il a également été très apprécié en Suisse où il a passé dans les salles sous le titre "The Twilight Samurai".

 

Mardi 15 mars
Un été tragique au Japon
2000, 1h59
Réalisation: Kei Kumai
Interprètes: Kiichi Nakai, Akira Terao, Naomi Hosokawa, Nagiko Toono, Yukiya Kitamura, Takayuki Kato, Renji Ishibashi, Kazuo Kitamura, Shunji Fujimura 

Deux collégiens tournent un reportage sur l'empoisonnement de plusieurs centaines de personnes, par un nuage de gaz toxique, dans la ville de Matsumoto en 1994. A l'époque, une des victimes, Toshio Kanbe (Akira Terao), est accusé d'être le principal responsable du drame. En effet, la police sait qu'il garde des produits chimiques chez lui et en informe les médias. Une équipe de la télévision locale, sous la direction de Makoto Sasano (Kiichi Nakai), cherche à en savoir plus sur ce bouc émissaire...Ce film du vétéran Kei Kumai se base sur une histoire vraie qui a précédé l'attentat au gaz sarin par la secte Aum dans le métro de Tokyo en mars 1995."Un été tragique au Japon" fut présenté lors de la Berlinale de 2001 où Kumai reçut la Caméra d'honneur du Festival.

 

Vendredi 18 mars
Le Grand Prix du Robot
2003, 1h59
Réalisation: Tomoyuki Furumaya
Interprètes: Masami Nagasawa, Shun Oguri, Atsushi Ito, Takashi Tsukamoto, Kazuma Suzuki, Risa Sudo, Tsuyoshi Ujiki, Hideko Yoshida

Satomi (Masami Nagasaka) fréquente sans grand engagement une école polytechnique. Pour l'aider à améliorer ses notes sans devoir suivre des leçons de rattrapage, un professeur (Kazuma Suzuki) lui propose de rejoindre une des deux équipes qui préparent la prochaine compétition de robots, le RoboKon annuel. Avec le capitaine Yotsuya (Atsushi Ito), exclu de la première équipe à cause de son manque de discipline, et le surdoué Aida (Shun Oguri) dans le rôle du mécanicien, Satomi va se mettre au travail...

Les Grands Prix du Robot décrits dans ce film se déroulent depuis 1988, et chacune des 62 écoles polytechniques du Japon y envoie chaque année deux équipes. Le réalisateur Tomoyuki Furumaya a été lauréat du Festival de films de Rotterdam de 2001 avec "Mabudachi" ("Mauvaise compagnie").

 

Mardi 22 mars
Premier amour
2000, 1h55
Réalisation: Tetsuo Shinohara
Interprètes: Rena Tanaka, Hiroyuki Sanada, Mieko Harada, Mitsuru Hirata, Makoto Sato, Jiiko Uchiyama, Kumi Takamura, Masaki Nishina, Yoji Tanaka, Kenichiro Tajima

A 17 ans, Satoka (Rena Tanaka) se retrouve seule à s'occuper de son père (Mitsuru Hirata), car sa mère doit se faire soigner à l'hôpital. Celle-ci revient à la maison, mais peu après, son état de santé s'aggrave à nouveau. Entre temps, Satoka a trouvé dans les affaires de sa mère une lettre d'amour vieille de 24 ans, mais jamais envoyée. Intriguée, elle part à la recherche du destinataire (Hiroyuki Sanada). Elle finit par se trouver en face d'un personnage apparemment peu fréquentable...

Le réalisateur Tetsuo Shinohara a eu son premier succès avec la comédie romantique "Tsuki to kyabetsu" ("Lune et choux") en 1996. Avec "Premier amour", il offre une belle occasion à la célèbre idole Rena Tanaka de prouver son talent d'actrice.

auteur: Tchié Murano Bleuler, Cercle Suisse-Japon - Textes: Beat Frey