xujuhxtpixyl, [url=http://phcqxbuqaqiy.com/]phcqxbuqaqiy[/url], [link=http://jkeaoqgyxkkx.com/]jkeaoqgyxkkx[/link], http://ynlyqukwwwpm.com/" />
Français | English
Texte size: A A A PDF XML
Catégories

Sciences du vivant: Nominations par le Conseil des EPF

11.01.2005

Le 16 décembre dernier, cinq chercheurs de l'Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer (ISREC) ont été nommés professeurs à l'EPFL. Leurs travaux bénéficieront des interactions entre les sciences de l'ingénieur, les sciences de base et les sciences de la vie.

La déclaration d'intention unissant le destin de l'Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer à celui de l'EPFL se concrétise. La nomination de cinq scientifiques de l'ISREC, au sein de la Faculté des sciences de la vie, ouvre de nouvelles perspectives de collaborations essentielles pour le développement de nombreuses disciplines. Ces liens se traduiront non seulement en termes de recherche, mais aussi de formation.

Parmi les cinq professeurs nommés le 16 décembre par le Conseil des Ecoles polytechniques fédérales, figure le directeur de l'ISREC. Chercheur de réputation mondiale, Michel Aguet ajoutera à ses fonctions actuelles plusieurs missions au sein de l'EPFL: d'une part, il participera au Conseil de Faculté des sciences de la vie et, d'autre part, il contribuera à la formation par la création d'un programme doctoral sur le cancer. Ses qualités scientifiques et son expérience joueront un rôle essentiel lors du développement d'un Centre de compétence de recherche sur le cancer prévu dès 2005.

De nationalité suisse, Michel Aguet est né à Lausanne en 1947. Docteur en médecine de l'Université de Zurich, chargé de recherche CNRS à l'Institut de recherche sur le cancer de Villejuif (France), puis chef de groupe à l'Institut d'immunologie et de virologie de l'Université de Zurich, il a été nommé en 1989, professeur associé à l'Institut de biologie moléculaire dirigé par le professeur Charles Weissmann. Il a repris en 1994 la direction du département de biologie moléculaire de la compagnie Genentech (San Francisco, USA). A la tête de l'ISREC depuis 1996, il dirige aussi le pôle de recherche national FNRS en oncologie moléculaire dès 2000. Il a fait partie de la Commission fédérale d'éthique pour le génie génétique dans le domaine non humain.

De la génétique à la biologie cellulaire

Toujours le 16 décembre, Pierre Gönczy et Joachim Lingner ont été nommés professeurs associés. Les qualités pédagogiques et l'expérience du premier enrichiront l'enseignement dispensé par la Faculté des sciences de la vie, notamment dans les domaines de la génétique, de la biologie du développement et de biologie cellulaire. Le professeur Joachim Lingner, lui, poursuivra à l'EPFL ses travaux de recherche sur l'entretien et la dégradation des télomères pour une meilleure compréhension du développement cancéreux et du vieillissement cellulaire. Sa longue pratique de l'enseignement sera également mise en valeur, principalement en génétique et en biochimie appliquée à la biologie cellulaire.

Enfin, Daniel Constam et Andreas Trumpp ont été nommés professeurs assistants tenure track. Leurs domaines d'investigation s'étendent à l'oncologie moléculaire, à la biologie du développement et à la biologie des cellules souches. Tous deux vont ainsi pouvoir poursuivre leurs travaux de recherche dans un environnement propice aux synergies et contribuer à l'enseignement au sein de la Faculté.

L'incorporation de l'ISREC au sein de l'EPFL se poursuivra durant les prochains mois au travers des projets de recherche et de formation. Elle développera la totalité de ses effets en 2008, tout en préservant la notoriété mondiale de l'ISREC en tant qu'institut.


auteur: Florence Luy, Presse & Information